Le Château de Vêves (Houyet)

Le château de Vêves

Le château de Vêves, sis au bord d’un petit affluent de la Lesse, se trouve à quelques kilomètres du village de Celles, maintenant intégré à la commune de Houyet, dans la province de Namur (Région wallonne de Belgique). Les origines de ce château-fort sont anciennes. En effet, Pépin de Herstal y avait déjà élevé une villa dans la seconde moitié du VIIe siècle afin d’être plus près de l’ermitage de Saint Hadelin à Celles. La villa fut ensuite transformée en une petite forteresse par ses différents successeurs au IXe siècle. Cette forteresse fut rasée en 1200 et reconstruite en 1220 par la famille Beaufort qui en fit un château plus puissant. Détruit par les Dinantais au XVe siècle et rétabli aussitôt, le château eut encore à subir les ravages causés en 1793 par les révolutionnaires français.

Au XVIIIe siècle, la famille de Liedekerke-Beaufort restaura le château, lui donnant son aspect actuel. Avec les châteaux de Beersel, de Bouillon, de Corroy, de Horst, de Gand et de Lavaux, il constitue un des plus beaux châteaux médiévaux de Belgique.

 

Copyrights©360images.be – Tous droits réservés.

Château de Walzin

Imagerie aérienne
Le château de Walzin est un château belge situé en Condroz dans le hameau de Walzin, dans l’ancienne commune de Dréhance (aujourd’hui intégrée à la commune de Dinant) en Région wallonne dans la province de Namur. Perché sur un piton rocheux de plus de 50 mètres de haut surplombant à pic un méandre de la Lesse, ce nid d’aigle a verrouillé au cours des siècles la vallée inférieure de la rivière ainsi qu’une des routes reliant Dinant à la France. Le château, un des plus grands de Belgique, a été construit au XIe siècle, probablement à l’instigation de Théoduin de Bavière, prince-évêque de Liège, ou de Conon de Montaigu, comte de Rochefort et compagnon aux croisades de Godefroy de Bouillon. Il sert de poste de surveillance et de défense avancée à la ville de Dinant. Le seul accès vers Dinant venant du Sud passait par le gué de Walzin. Le 16 septembre 1237, un traité concernant Walzin fut passé entre Henri IV, duc de Limburg, et le prince-évêque de Liège.